Samaipata

LE FORT INCA DE SAMAIPATA

Ouvert de 9h à 17h tous les jours. Situé à 5 kilomètres de Samaipata, en venant de Santa Cruz, El Fuerte est le complexe archéologique le plus important de l’Oriente.
A près de 1 890 mètres d’altitude, ce site, qui marque le point de rencontre entre l’extrémité des contreforts andins et le début des plaines de l’Oriente, constitue le monument rupestre le plus important des Amériques.
Figures et motifs y ont été taillés dans un seul bloc massif de roche rougeâtre. Il n’est plus permis de monter sur cette espèce de pyramide, la friabilité du terrain ayant déjà provoqué la disparition de plusieurs motifs. El Fuerte est traversé en son centre par deux sillons verticaux.
Les Indiens de la région disent que, jadis, des chevaux de feu l’utilisaient comme plate-forme pour s’élever vers le ciel. Cette légende a fourni du matériel aux étranges théories d’Erick Von Danycken sur la présence d’extra-terrestres en Bolivie.
Le site archéologique fut occupé par les Incas qui l’utilisaient comme le poste le plus avancé de l’empire, dont il marqua la frontière jusqu’à sa chute. Il représentait le centre administratif chargé d’assurer l’ordre de l’Inca dans la région, mais sa principale fonction était de repousser les tentatives d’incursion fréquentes des indiens guaranis. Ce bastion inexpugnable présente entre autres la pierre taillée la plus grande du monde.
A vrai dire, personne ne connaît l’origine de ce site. Appartiendrait-il aux cultures de Moxos ? Difficile à dire. Pendant que vous réfléchirez aux origines de notre univers, vous pourrez contempler une vue magnifique sur la serranía de volcans du parc Amboro. Si vous en avez le temps, et des chaussures de marche, essayez de monter sur la colline qui est juste en face du Fuerte.
Vous pourrez alors admirer, dans toute sa splendeur, cette pièce maîtresse d’architecture rupestre qui fait 650 mètres de long sur 200 de large ! Ce site fut, en tous les cas, depuis l’époque pré-inca, un point de contact entre Amazonie, Andes et Chaco. Et il l’est toujours.

PARC NATIONAL AMBORO

Situé dans « le coude des Andes » (endroit ou les Andes orientales prennent une orientation vers le sud).
Climat chaud dans sa partie basse et climat plus humide et montagneux vers le haut du parc. Divers étages sont donc représentés ce qui entraîne une grande diversité biologique.
Flore : 2961 espèces recensées. Arbres géants de la forêt humide, mara, caoba américain, sapins, nombreuses variétés d’orchidées (400 !).
Cette réserve naturelle de 637.000 hectares s’étage de 280 à 3200 mètres d’altitude. Elle regorge d’une flore et d’une faune abondantes et variées, avec entre autres 820 espèces d’oiseaux recensées, des mammifères tels que l’ours andin, le jaguar, le puma et diverses espèces de singes, pour certaines d’entre elles uniques au monde ( et aussi 105 espèces de reptiles, 73 espèces de bactériens etc...). La Bolivie possède 13 écosystèmes différents (le Costa Rica et sa diversité par exemple n´en compte que 9). Le parc Amboro, à lui seul, en compte 7...
Cette région du département de Santa Cruz commence près du village de Samaipata, sur son versant sud, et près de Yapacani (dans ce cas, commencez les excursions depuis Buena Vista).
Les excursions peuvent se faire à partir de Samaipata qui offre les paysages les plus beaux, dont la cordillère des Volcans et le lac des Volcans, situé à mi-chemin entre Santa Cruz de la Sierra et Samaipata.
Le parc est un point de transition entre les Andes, les Yungas de Cochabamba et de Santa Cruz, le Chaco, l’Amazonie et les plaines de Santa Cruz. Vu d’avion, sur la ligne régulière Sucre-Santa Cruz, le parc montre aussi le degré de difficulté logistique que posait l’implantation d’un “foco guerrilero” dans cette région.
C’est ainsi que le Che et les siens se sont fait prendre dans un ravin lors du guet-apens dit du Yuro.

EXCURSIONS A PARTIR DE SAMAIPATA

Excursions dans la forêt humide (« Bosque de helechos gigantes ») : demi-journée ou journée.
A partir du village de El Yunga (à une heure de route de Samaipata), une piste mène jusqu’à cette forêt primaire, intacte depuis la nuit des temps. Le taux d’humidité exceptionnel a permis à des espèces très anciennes de subsister jusqu’a aujourd’hui.
Le tout donne une forte impression de monde magique, idéal pour tourner "le seigneur des anneaux". Les oiseaux sont nombreux, on peut y voir également des singes. Il existe quelques sentiers qui traversent cet écosystème presque unique au monde (unicité partagée avec la Nouvelle Zélande).

Circuit de plusieurs jours d’observation de la faune et de la flore.
Une intéressante formule consiste à partir à pied (ou à cheval) de Samaipata pour rejoindre El Fuerte.
6 heures de marche environ de crêtes en crêtes dans un environnement montagneux dépourvu de forêts. Les points de vue sur les alentours, bien sûr, sont le principal attrait de ce circuit. Et permet d’arriver directement aux ruines d’El Fuerte.

Serrania de los Volcanes, a la frontière sud du parc Amboro.
On accède a cette partie du parc à partir du village de Bermejo ( à 80 km de Santa Cruz, sur la route de Samaipata, ou à 40 km de Samaipata). Du village, un sentier mène en deux heures au village de "Los Volcanes" ou vous serez chaleureusement accueilli par une dizaine de familles formant le village et constituant le coeur de ce projet de développement.

Cette partie du parc est à classer parmi les plus belles zones de randonnée de Bolivie. Le trajet de Bermejo à Los Volcanes est certainement le plus impressionnant, mélange d’environnement montagneux avec une touche de tropicalité. Nombreux passages à gué le long du rio que vous suivrez jusqu´à votre destination du jour.
Grandes falaises de plusieurs centaines de mètres de dénivelé cernent cette petite vallée. Magnifique. Si vous aimez la randonnée, il serait impensable de ne pas consacrer une ou deux journées à explorer les alentours, à partir de votre camp de base de Los Volcanes, ou l’accueil humain est exceptionnel même si les conditions de logement sont sommaires (vous pourrez tout de même prendre une douche). On ne veut jamais repartir de Los Volcanes qui constitue un incroyable havre de paix, loin de tout ce que vous aurez pu voir en Bolivie.

Bermejo. Le petit village de Bermejo, à 45 Km de Samaipata est le point de départ vers la Serranía de volcans d’une part, et la lagune de volcans d’autre part, paysages sub andins superbes.
On peut atteindre la lagune en voiture. L’un de plus beaux paysages de cette région.

Cascades de Cuevas.
A 20 Km. de Samaipata, dans des décors identiques à ceux du film “Mission”, se trouvent les cascades de Cuevas, attraction méconnue de la région mais valant assurément le détour.


Contact : contact@terra-cordillera.com       Préparez votre voyage : Liens - Plan du Site - Départs groupés - Départs garantis
© Terra Cordillera 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici