Trek Les Perles sauvages

 

  • Voyage
    découverte et sportif
  • 23 jours
  • Toute l’année
  • Brésil

 

 

 

Au fil des jours…

Programme au fil des jours

Jour 1 : DEPART FRANCE

Jour 2 : RIO / CORCOVADO & SANTA TERESA & PAIN DE SUCRE

Accueil à l’aéroport (horaires et numéro de vol à préciser) et transfert à l’hôtel. Installation puis visite de la ville avec notre guide francophone.
Montée au Corcovado, symbole mondialement connu de la ville de Rio.
L’ascension à 700 mètres d’altitude s’effectuera en voiture. Nous prendrons le temps, une fois au sommet, d’apprécier l’unique et enchanteresse vue panoramique qui nous est offerte sur la cidade maravilhosa.
Rio s’étend à nos pieds, majestueuse et languissante, et le point de vue privilégié nous permet de mieux comprendre la topographie tant physique que « sociale » de la ville.
Nous redescendons par Santa Teresa, qui fut l’un des quartiers résidentiels les plus bourgeois de Rio, du temps où la ville était la capitale du Brésil et accueillait en son centre (en contrebas de la colline où nous nous trouvons) tous les organes du pouvoir.
Encerclé par l’agglomération, le quartier a perdu son caractère exclusif, et la zone riche s’est déplacée au sud ouest de Rio, à Barra da Tijuca. Santa Teresa accueille aujourd’hui une population hétéroclite et constitue le quartier bohême du Rio moderne.
Nous nous baladons à pied dans le quartier pour nous imprégner de son ambiance suranée.
Le long de ses ruelles étroites et sinueuses, on pourra admirer les flamboyantes maisons du 19e siècle et percevoir un peu de l’âme d’un Rio d’une autre époque.
Le plus sympathique moyen de réaliser ce voyage en nostalgie sera d’emprunter le bondinho, petit tramway de bois, miraculeux vestige du début du XXe siècle, et plus fameux symbole de Santa Teresa avec sa carrosserie jaune citron.
En redescendant vers le quartier de Lapa, nous visitons l’Escalier Coloré ou « Escadaria do Convento da Santa Teresa », décoré par Jorge Selarón.
Cet artiste chilien autodidacte est l’un des personnages les plus connus du quartier.
Après avoir exposé sa peinture dans le monde entier, il s’est installé au Brésil en 1983 et a spontanément décidé de décorer l’escalier d’une mosaïque multicolore en perpétuelle évolution.
L’ambition de l’artiste est en effet de relier les quartiers de Lapa et Santa Teresa, en recouvrant les escaliers de milliers d’azulejos (faiences). Nous aurons peut être l’occasion de le voir à l’œuvre …
En fin d’après-midi, nous rejoignons le téléphérique qui mène au sommet du Pain de Sucre (400 m alt.), le meilleur endroit pour admirer le coucher de soleil sur Rio de Janeiro, qui s’illumine progressivement sous nos yeux.
Retour à l’hôtel vers 18:00 / 19:00.
Entrées Corcovado et Pain de Sucre comprises. Repas non compris. Nuit à l’hôtel.
Option : survol de quelques minutes en hélicoptère depuis le mirador de Dona Marta.

Recommandé pour le déjeuner : le restaurant Sobrenatural
Près du largo dos Guimarães, au cœur de Santa Teresa, le Sobrenatural propose un cadre accuillant et détendu.
Carte variée propre à satisfaire tous les goûts, nous recommandons particulièrement les plats de poissons et de fruits de mer, à déguster avec une bière gelée.

Jour 3 : RIO / LES FAVELAS & LE CENTRE

Départ de l’hôtel à 9:00 en mini bus. Nous sommes guidés par un spécialiste pour une visite « hors sentiers battus » : les favelas. Cette incursion de quelques heures dans l’autre réalité de Rio, donne une vision complète et réaliste de la vie du Carioca, loin des images de violence ou de pauvreté qui sont les seules retransmises par des médias en panne d’originalité.
Au cœur de ces quartiers populaires et « hors la loi » (les favelas sont à leur création des occupations de terrain illégales), les Brésiliens s’organisent et vivent de manière digne et solidaire.
L’après midi, visite du centre ville de Rio : palais impérial (du mardi au dimanche), musée national des Beaux-arts (du mardi au dimanche), église de Notre Dame de Candelária (du lundi au vendredi + dimanche matin). Le passé est en harmonie avec le présent. Plusieurs styles, un seul état d’esprit, telle est la meilleure définition de l’architecture de Rio.
Les monuments, églises, gratte-ciel cohabitent avec la nature, ce qui confère à la ville toute son originalité.
Retour à l’hôtel en fin d’après midi.
Entrées des musées et monuments comprises. Repas non compris. Nuit à l’hôtel.
Note : La visite des favelas est organisée par une association fondée par des personnes originaires des favelas.
Cette association reverse une part significative de ses revenus aux habitants des quartiers sous forme de financement de projets de développement ou à caractère social.
En 2005, cette contribution s’est élevée à près de 16.000 $us.

Recommandé pour le déjeuner : la Confeitaria Colombo / sauf le dimanche
Ce lieu est le portrait vivant de la belle époque carioca, et la référence gastronomique de la ville. Ses fameux miroirs belges, ses passe-partout, ses vitrines en bois de jacaranda, ses balcons en marbre italien et ses luminaires, tous demeurés intacts, ont contribué à écrire l’histoire du pays.
http://www.confeitariacolombo.com.br/

Jour 4 : RIO - CAMPO GRANDE – ESTRADA DO PARQUE – CAMPEMENT PANTANAL

Départ de l’hôtel en transport privé 2 heures avant l’heure de décollage pour un transfert à l’aéroport. Vol intérieur Rio – Campo Grande (non compris / aéroport de départ, horaires et numéro de vol à préciser). Réception à l’aéroport en fin de matinée.
Départ vers midi en bus (ligne régulière - option transport privé). Nous parcourons d’abord environ 400 km sur une route asphaltée avant de bifurquer sur la piste surélevée du Pantanal (l’Estrada do Parque) en pick-up 4x4.
Cette piste qui pénètre à l’intérieur du Pantanal offre un spectacle permanent et donne une première expérience du Pantanal. Nous traversons des paysages marécageux et pouvons déjà observer de nombreux animaux aux abords de la route.
Nous arrivons au campement après 5 à 6h de trajet. Installation suivie du dîner.
Tout compris. Nuit en campement.

Option 1 : hébergement confort, écolodge Passo do lontra
http://www.passodolontra.com.br/
chalet avec chambre et salle de bain privées et air conditionné, sup. 90 €/jour/pers en chambre double, 140 €/jour/pers en chambre simple
Option 2 : traducteur francophone, sup. 65 €/jour/groupe

Jour 5 & 6 : PANTANAL

Durant notre séjour dans le Pantanal, notre guide (anglophone) alterne les excursions (groupe de 8 personnes max) et parfois les campements pour nous permettre de voir le maximum de choses (selon la saison car les animaux migrent au cours de l’année).
Parmi les activités proposées : - Balade à pied au lever du jour
- Baignade dans les lagunes avec les alligators (sans risque, la nourriture abonde et ils n’attaquent pas les humains)
- Excursion en canoë le long du Rio Negro ou d’une autre rivière (selon la saison) à la découverte de la faune/flore locale
- Pêche au piranha, poisson-chat, etc ...
- Randonnée en fin d’après-midi (sieste de 13:00 à16:00 appréciée en raison de la chaleur)
- Randonnée à cheval dans les alentours
- Exploration nocturne au cœur du Pantanal, vers des endroits isolés (seulement de juillet à novembre, hors saison des pluies, car les pistes sont plus praticables et les serpents moins nombreux).
- Tout compris.
- Nuit en campement.

Jour 7 : PANTANAL – BONITO

Après l’excursion du matin et le déjeuner, départ du campement en pick-up 4x4 pour Buraco das Piranhas, puis Bonito en véhicule privé (2 heures de 4x4 sur la estrada do Parque puis 3 à 4 heures de trajet sur route asphaltée).
Déjeuner compris. Dîner libre (de nombreux restaurants proposent des plats à base de viande de jacaré, le nom local de l’alligator). Nuit en pousada.

Jour 8 : : BONITO / GROTTE DE LAGO AZUL – ESTANCIA MIMOSA

Départ de la pousada à 9:00. Petit trajet en voiture de 20 mn jusqu’à la grotte du “Lac Bleu”, caverne tapissée de stalactites et stalagmites représentant toute sorte de créatures (petit bouddha, dinosaures, sorcier, danseur…), et au fond de laquelle s’étend un lac souterrain d’eau limpide, d’un bleu profond aux reflets de velours.
Les groupes constitués pour cette visite comportent au maximum 15 personnes. Nous repartons ensuite en comité plus restreint en direction de l’Estancia Mimosa pour le déjeuner.
Là, nous suivrons à pied le chemin qui serpente au milieu des orchidées et bromélias, et remonterons le cours d’eau, de cascade en cascade, pour choisir notre lieu de baignade.
Retour à Bonito en fin de journée.
Déjeuner compris. Dîner non compris. Nuit en pousada

Jour 9 : BONITO / RIO DA PRATA – BURACO DAS ARARAS

Départ de la pousada à 9:00. En mini bus nous nous rendons au « Recanto Ecologico do Rio da Prata ».
Depuis la base, une courte marche de 40 mn en forêt vierge, au cours de laquelle nous aurons peut être la chance de croiser quelque toucan ou perroquet, nous mène aux berges de la rivière da Prata.
Equipés d’une combinaison néoprène, d’un masque et d’un tuba (fournis sur place - compris), nous glissons dans les eaux incroyablement cristallines pour nous laisser entraîner par le courant sur plusieurs kilomètres d’une « flottaison » paisible au milieu d’une faune et d’une flore multicolores.
Ce site, qui procure une inoubliable sensation de proximité et de communion avec la nature, est étonnament peu connu. C’est pourtant l’un des plus impressionnants du pays …
De retour à la base, nous pourrons profiter d’un excellent buffet varié pour un déjeuner réparateur.
Sur le chemin du retour vers Bonito, en milieu d’après-midi, arrêt à Buraco das Araras, une cavité de 200 mètres de profondeur au contour circulaire presque parfait.
Les centaines d’aras (les grands perroquets) rouges, bleus ou panachés qui ont élu domicile sur les parois inaccessibles de cette curiosité géologique volent en tous sens, à quelques mètres des visiteurs.
Leurs cris stridents déchirent l’atmosphère et semblent destinés à narguer un alligator arrivé par accident au fond du trou, où il vit prisonnier, à perpétuité …
Retour à Bonito en fin de journée.
Déjeuner compris. Dîner non compris. Nuit en pousada.

Note : Il n’est pas possible de réaliser cette excursion de manière privée mais les groupes, accompagnés de guides spécialisés, sont toujours de taille raisonnable (8 personnes max).

Jour 10 : BONITO - CAMPO GRANDE – MANAUS

Le matin, transfert à la « rodoviaria », la gare routière. Voyage en bus (ligne régulière) vers Campo Grande (5h de trajet – billet compris).
Puis transfert à l’aéroport pour vol intérieur Campo Grande – Manaus (non compris / horaires et numéro de vol à préciser). Réception à l’aéroport et transfert à l’hôtel.
Repas non compris. Nuit à l’hôtel.

Option : retour Bonito-Campo Grande en véhicule privé, sup. environ 195 €/véhicule pour trois personnes commodément installées.

Jour 11 : MANAUS – MALOCAS JUNGLE LODGE

Départ de l’hôtel à 7:30. A la rencontre des eaux, les flots sombres et ambrés du rio Negro semblent hésiter à fusionner avec ceux, jaunâtres, couleur terre, du Solimoes. Nous irons observer en bateau à moteur ce spectacle étonnant des deux cours d’eau, cheminant côte à côte sur plusieurs kilomètres avant de se mélanger.
Puis nous prenons la direction du Lodge. Après 80 km de route (1 heure), nous parvenons au village de Rio Preto da Eva, charmante petite station balnéaire fréquentée en fin de semaine par les habitants de Manaus. Là nous troquons notre véhicule pour une pirogue à moteur chargée de vivre.
Nous nous lançons sur le rio Preto da Eva, et au fur et à mesure que nous nous enfonçons dans un labyrinthe d’eau et de végétation, les dernières traces de civilisation disparaissent. Au gré des méandres du fleuve, notre embarcation menée avec dextérité trace des courbes sur le cours d’eau, comme sur un ruban baigné de soleil.
Arrivés au lodge, nous serons accueillis avec un cocktail de bienvenue. L’installation faite, nous serons conviés à partager un déjeuner typiquement local (poisson / feijao / riz / crudités / fruits).
L’après midi, excursion en pirogue sur les igarapés (canaux inondés après la saison des pluies, secs le reste de l’année) pour aller à la rencontre d’une famille de Caboclos.
Ainsi sont nommés les métis descendant d’Indiens et de colons Portugais qui ont conservé, au cœur de la forêt, un mode de vie rural traditionnel (agriculture de subsistance, notamment du manioc, pêche, artisanat à usage domestique ...).
Durant le retour au lodge, notre guide armera rapidement une ligne avec un bout de fil de pêche et un morceau de fer blanc en guise d’hameçon.
Un bout de poulet placé au bout, et en quelques minutes, les piranhas sont au rendez vous. Confiés au cuistot du lodge, nous les dégusterons grillés au dîner (leur chair, truffée d’arêtes, est délicieuse).
compris. Nuit au lodge.

Note 1 : Guide anglophone – possibilité d’être accompagné par un guide francophone mais il n’est pas natif contrairement aux guides anglophones donc moins bonne connaissance de l’environnement local.
Note 2 : Pour des questions de sécurité et de confort durant les transports entre Manaus et le lodge, nous vous recommandons de n’emporter avec vous que le strict nécessaire pour le séjour en jungle, dans un sac de voyage souple et facile à manipuler de préférence à une valise rigide. Vous pourrez récupérer à votre retour les effets laissés à Manaus.
Note 3 : La capitainerie de Manaus exige que toutes les personnes navigant au départ de la ville soient enregistrées (nom / prénom / date de naissance / nationalité) avec au moins une semaine d’anticipation. Nous aurons donc impérativement besoin de ces informations pour chaque membre du groupe.

Jour 12 : FORET AMAZONIENNE

Après un copieux petit déjeuner, nous pénétrons avec notre guide à l’intérieur de la forêt. Les Indiens ont acquis empiriquement une connaissance de la faune et de la flore qui ne laisse d’impressionner les visiteurs.
Les animaux avec lesquels ils cohabitent n’ont que peu de secrets pour eux. Ils connaissent leur habitat, leur régime alimentaire, et quand ils sont comestibles, la meilleure façon de les chasser …
Certains végétaux servent à la vie de tous les jours (construction, tressage, fabrication d’outils, d’ustensiles ou d’armes …), d’autres sont connus pour telle ou telle vertu médicinale. Chaque mal à son remède, et l’on prend soudain conscience de se trouver dans une sorte d’immense pharmacie à ciel ouvert …
L’adaptation des Indiens à leur milieu naturel se manifeste également dans leur capacité à s’orienter, avec la plus grande précision, sans point de repère évident et sans avoir recours à de quelconques instruments de navigation, au cœur d’un enchevêtrement végétal ou tout finit par se ressembler.
Nous reviendrons donc jusqu’au lodge pour déjeuner. Sur le chemin du retour, nous pourrons nous rafraîchir dans les eaux cristallines d’une cascade.
Avec de la chance, nous apercevrons peut être quelques uns des animaux de la forêt : un groupe de singes que nous dérangeons dans leur repas, un tapir fuyant bruyamment à notre approche, quelque serpent endormi au milieu d’un sentier, un toucan aux aguets …
Le reste de la journée sera consacré à la balade en pirogue sur les cours d’eau alentours et/ou à la baignade dans les eaux fraîches du rio Preto da Eva.
Après le dîner, nos hôtes nous convieront à prendre place, sur le sable blanc de la plage, autour d’un grand feu de bois.
Une caïpirinha glacée dans la main, on profitera alors de la magie de la nuit amazonienne et du silence de la nature que rien ne trouble, si ce n’est le chant des grillons et le murmure des palmes agitées par la brise.
Tout compris. Nuit au lodge.

Jour 13 : MALOCAS JUNGLE LODGE - MANAUS

A l’aube, notre guide nous proposera d’aller observer le ballet des oiseaux quittant leur refuge nocturne. Le petit déjeuner pourra être suivi d’une nouvelle promenade en forêt.
Après le déjeuner, retour à Manaus (nous emprunterons le même chemin qu’à l’aller). Nous aurons peut être la chance en route d’apercevoir quelques paresseux. Friands de feuilles tendres, ils occupent fréquemment les plus hautes branches des arbres, où ils sont facilement visibles. L’observation de ces mammifères sera facilitée après les averses, les paresseux cherchant alors les endroits dégagés pour mieux sécher leur épaisse toison.
Arrivée vers 19:00 à Manaus.
Déjeuner compris. Dîner libre. Nuit à l’hôtel.

Option journée supplémentaire (hébergement lodge ou survie en jungle), nous consulter.

Jour 14 : MANAUS - SÃO LUIS / VISITE

Le matin, transfert à l’aéroport pour vol intérieur Manaus – São Luis (non compris / horaires et numéro de vol à préciser). Accueil à l’aéroport et transfert à la pousada.
Notre guide francophone nous rejoint à la pousada à 14:00 pour une visite de la ville.
Promenade à pied d’une demi journée dans le centre historique de l’unique ville fondée par les Français au Brésil, en 1612.
Au 17e siècle, après leur expulsion par les Portugais, la ville prospéra grâce à l’exploitation du coton et du Babaçu. De cette époque fastueuse demeure le magnifique ensemble de bâtisses couvertes d’azulejos, classé au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO.
Repas non compris. Nuit en pousada.

Jour 15 : SÃO LUIS – LENÇÓIS MARANHENSES - BARREIRINHAS

Départ en mini bus régulier à 5:15 du matin depuis l’hôtel en compagnie de notre guide francophone.
Trajet d’environ 4h30 jusqu’à Barreirinhas, tranquille bourgade baignée par les eaux du rio Preguiças.
Après une courte promenade dans le village, transfert à l’aéroport local. Survol des Lençóis (avion type Cessna – max 5/6 pers. – vol de 30 mn – 140 km).
A perte de vue, le désert nous offre une vision unique de dunes parfaitemment ourlées et parsemées de piscines d’une eau transparente, tantôt verte, tantôt bleue.
Survol des 2 communautés de pêcheurs installées dans le désert à quelques kilomètres du littoral.
Passage au dessus de la lagune do Peixe et de la lagune Azul. L’avion se dirige ensuite vers Foz do Rio Preguiças, Atins, le phare de Mandacaru et Caburé en longeant la côte.
Pendant 5 minutes, la mer sous nos yeux oscille entre le bleu qui vient du large et le jaune, à l’endroit où elle rencontre le fleuve.
Enfin l’avion remonte le fleuve Preguiças jusqu’à Barreirinhas où nous nous posons sur la piste de terre. Déjeuner à Barreirinhas.
L’après midi, nous partons à la découverte des lagunes et des dunes des environs. Après une heure de 4x4 sur les pistes de sable défoncées, nous parvenons à destination.
Devant nos yeux, le sable s’étend à perte de vue. Par ici, on respire inévitablement un air d’aventure, et chacun pourra se promener librement pour voir ce qui se cache derrière les dunes et profiter d’une baignade rafraîchissante.
Retour à Barreirinhas en fin d’après midi.
Repas non compris. Nuit en pousada
http://www.rioPreguicashotel.com.br/ (ou équivalent).

Note : Les lagunes sont remplies de mai à novembre. Entre décembre et avril, selon l’abondance des précipitations, elles peuvent être plus ou moins sèches (c’est la saison des pluies, caractérisée par des ondées de courte durée).
A cette période, le programme pourra être modifié pour que l’excursion dans les dunes se fasse dans une zone où les lagunes sont encore pleines.
Option économique : sans survol, réduction substantielle, nous consulter.

Jour 16 : BARREIRINHAS – RIO PREGUIÇAS - CABURÉ

Le matin, nous embarquons dans un canot à moteur pour remonter le rio Preguiças, jusqu’au littoral atlantique.
Les berges de la rivière se révèlent dans toute leur splendeur : mangrove, igarapés, buritis, açaizeiros, cocotiers, tucunzeiros et jamais très loin de nous, une faune bigarrée : hérons, martin pêcheurs et, avec de la chance, guarás (ibis d’un rouge éclatant typiques de la région).
A l’approche de la côte, les dunes se découvrent par petites doses. Arrêts à Vassouras et à Mandacaru, village doté d’un phare qui offre depuis son sommet une vue panoramique des alentours.
A l’embouchure du rio, nous faisons halte au minuscule et pittoresque village de Caburé.
Le fleuve borde le village tandis que de l’autre côté de la dune s’étend la mer sur des kilomètres de plages désertes.
Programme libre de quelques heures pour se baigner (eau douce, saumâtre ou salée ?), profiter d’un hamac ou parcourir les dunes de sable.
Repas non compris. Nuit en pousada

Jour 17 : CABURÉ – BARREIRINHAS – SÃO LUIS

Le matin, nous remontons le fleuve en canot à moteur jusqu’à Barreirinhas.
Déjeuner à Barreirinhas. Puis vers 16h30, départ en van de ligne pour São Luis. 3 heures de route à travers les plantations de babaçu et de buriti. Arrivée en fin de journée.
Repas non compris. Nuit en pousada.

Jour 18 : SÃO LUIS - SALVADOR / VISITE

Départ de l’hôtel en transport privé 2 heures avant l’heure de décollage pour un transfert à l’aéroport. Vol intérieur São Luis – Salvador (non compris / horaires et numéro de vol à préciser). Accueil à l’aéroport et transfert à la pousada.
Puis notre guide francophone nous entraînera à la découverte des quartiers les plus représentatifs de l’âme de Salvador.
Le matin, visite de la ville basse, en commençant par ses monuments et de ses marchés.
Le Mercado Modelo (touristique) puis le marché São Joaquim (authentique marché bahianais). Nous traversons la ville vers le nord pour nous rendre à l’église de Bonfim, haut lieu de pèlerinage où l’on pourra admirer, dans la "salle des miracles", une impressionnante collection d’ex-voto, attestant de la dévotion populaire pour le Senhor do Bonfim.
Continuation par le Musée d’art sacré (ouvert seulement les après-midi, visite après le déjeuner). Ce dernier, au cœur de l’ancien couvent Sainte-Thérèse, rassemble une collection unique de pièces du 16e au 20e siècles : panneaux d’azulejos, sculptures, argenterie et mobilier.
L’après midi, visite de la ville haute, dominée par le quartier historique du Pelourinho. Son prestigieux ensemble architectural, rénové dans les vives couleurs originales, présente de magnifiques demeures coloniales et des églises baroques dont la scintillante Eglise São Francisco et ses étonnantes fresques d’azulejos. De par ses origines africaines, la cité s’est créé une identité unique en Amérique Latine, animant son quotidien par les rythmes effrénés de la capoeira et les festivités religieuses du Candomblé. Retour à la pousada en fin de journée.
Entrées comprises. Repas non compris. Nuit en pousada.

Option : journée de visite mêlant les incontournables et une initiation au candomblé (on recommande, après cette journée, d’assister à une cérémonie).

Jour 19 : SALVADOR – ILE DE TINHARE – MORRO DE SÃO PAULO

Nous retrouvons notre guide francophone à la pousada à 8:00. Transfert aux quais et embarquement à 8:30.
La Baie de Todos os Santos et les hauts quartiers de Salvador disparaissent peu à peu.
Après 2 heures de navigation, nous découvrons les ruelles de sable de Morro de São Paulo, dont les maisons semblent accrochées sur un minuscule rocher, et qui résonne d’animation jour et nuit.
Repas non compris. Nuit en pousada (Pousada Kanzuá do Marujo ou équivalent).
Options :
* aller en avion de Salvador à Morro de São Paulo, sup. de 35 € par personne.
* journée(s) supplémentaire(s) à Morro de São Paulo, pour séjour balnéaire libre ou une randonnée à la journée (nous consulter).

Jour 20 : MORRO DE SÃO PAULO - ILE DE TINHARE – ILE DE BOIPEBA

La baie de Camamu forme un archipel d’îles très proches les unes des autres. Boipeba constitue l’île la plus australe de l’ensemble. Pour la rejoindre, il faut d’abord traverser Tinhare, recouverte de végétation tropicale, en véhicule tout terrain le plus souvent (selon la saison, 4x4, tracteur,...). Après 1 heure de trajet à travers un paysage désert, nous voici à la pointe sud, à la plage de Garapuá.
Nous franchissons la rivière do Inferno en barque. Arrivés au village de Boipeba, installation dans une pousada.
Possibilité de marche l’après-midi le long du sentier do Cardoso. Il mène au village de Moreré (moqueca de camarões à la banane et au lait de coco pour le déjeuner, spécialité du village), puis retour à Boipeba en longeant des kilomètres de plages désertes bordées de cocotiers (praia Cueira et Tassimirim). Les alentours du petit village sont tellement accueillants qu’on se demande bien si on ne va pas s’y installer pour quelques jours, quelques mois ou le reste de ses jours …
Repas non compris. Nuit en pousada
www.amabo.org.br/amabo2003/mfpousada_nativa.html

Option : journée (s) supplémentaire (s) sur l’île.

Jour 21 : ILE DE BOIPEBA - SALVADOR

Au lever du jour, embarquement sur un bateau local pour rejoindre le continent (3h de navigation le long des bras de mer de l’archipel). Nous rejoignons ainsi le petit port de Torinhas, puis, en bus local, Cairu, et enfin Valença.
Sur l’île d’Itaparica, embarquement à Bom Despacho pour Salvador (1h de traversée).
Transfert à la pousada.
Repas non compris. Nuit en pousada.

Jour 22 : SALVADOR / DEPART

Départ de l’hôtel en transport privé 3 heures avant l’heure de décollage pour un transfert à l’aéroport. Vol international (non compris / horaires et numéro de vol à préciser).

Jour 23 : RETOUR FRANCE


Contact : contact@terra-cordillera.com       Préparez votre voyage : Liens - Plan du Site - Départs groupés - Départs garantis
© Terra Cordillera 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici