Trek des Caiçaras,

 

  • Trek
  • 2 à 4 jours
  • Toute l’année
  • Brésil
  • Détails

 

 

 

Avant le départ …

Le saco do Mamangua, à quelques dizaines de kilomètres seulement de Paraty, n’est accessible que par la mer ou à pied. C’est sans doute ce qui lui vaut de n’avoir pas encore connu les honneurs des gazettes, et c’est tant mieux, l’endroit restant sous-fréquenté au regard de son attrait.
C’est en effet un véritable bijou que ce long défilé de 8 kilomètres, bordé de mata atlantica (forêt Atlantique), et tapissé de mangrove en son extrêmité.
Un cadre naturel de toute beauté donc, peuplé d’une centaine de familles caiçaras, groupe ethnique issu du mélange entre indiens Tupinambas, noirs d’origine africaine et colons européens.
Installés sur les berges du fjord, ils vivent de la pêche et de l’agriculture, et font preuve d’une hospitalité rafraîchissante et bon enfant.
Ils coexistent, dans une harmonie patiement tissée avec une nature intacte, qu’une association locale tente de valoriser et protéger.

Le Saco do Mamangua, une nature éclatante

Aucune route asphaltée n’arrivera jusqu’ici, et les chalutiers industriels qui pratiquaient une pêche sauvage dans les eaux poissoneuses de la baie ont déserté, écoeurés de voir leurs filets déchirés sur les centaines de pointes métalliques submergées à dessein.
Le saco do Mamangua invite au respect et au silence. La randonnée et le canoë seront donc nos moyens de locomotion privilégiés pour entrer en communion avec une nature généreuse, inventive et éclatante de vigueur.
Tout simplement merveilleux.

Trek de 2 à 4 jours

Jour 1 : PARATY – LARANJEIRAS – SACO DO MAMANGUA

Randonnée - 3h de marche effective – 100 m dénivelé – intensité faible
Départ de Paraty à 8:30 en minibus local avec notre guide francophone jusqu’au village de Laranjeiras (30 mn de trajet). La randonnée débute par une courte ascension, puis on s’enfonce dans la forêt. Nous parvenons, après une heure et demie de marche tranquille, au fond du saco do Mamangua, certainement l’endroit le plus sauvage de la région.
Dans une ouverture de la végétation, nous découvrons l’étroite et profonde baie qui affiche des airs de fjord scandinave.
Quelques centaines de mètre plus bas, nous voilà à Regato, petit bourg perdu en bordure de mangrove. Nous sommes accueillis par Sr Jurrair et sa famille, qui perpétuent le mode de vie traditionnel des caiçaras. Depuis quelques années, un projet d’ostréiculture et la confection artisanale de répliques de bateaux de pêche en bois peint procurent une source de revenus alternative à la pêche, principale ressource dans la région.
Après le déjeuner, dona Gracinha nous invitera à assister à l’assemblage de l’une de ces miniatures.
L’après midi, nous poursuivons notre randonnée (1h30) vers le « refugio do Mamangua », où nous sommes reçus par Paulo, écrivain-biologiste, et Cristina, son épouse.
Installés ici depuis 10 ans, ils mènent une étude sur l’équilibre entre un ecosystème fragile et son interdépendance avec les activités humaines (pêche, ostréiculture, agriculture, tourisme …). Avec un peu de chance, ils seront disponibles lors de notre passage et nous feront partager leur réelle passion de la région. Ils nous accueillent dans leurs chalets, au confort simple (pas d’électricité, mais douche chaude) mais à la tranquilité garantie.
Tout compris (déjeuner pique nique). Nuit en chalet.

Jour optionnel :SACO DO MAMANGUA

3h de canoë – intensité faible
Le matin, nous rejoignons le fond de la baie pour une incursion de quelques heures dans la mangrove. Le canoë, maniable et silencieux, est un moyen idéal pour s’approcher au mieux de cette nature intacte à la faune abondante : aigrettes, ibis et martins pêcheurs, mais surtout quantité de crabes, du petit siri rouge à pattes noires, au caranguejo, son cousin aux dimensions de tourteau, nous accompagnent durant la balade.
Nous laissons nos embarcations pour remonter une rivière à pied sur quelques centaines de mètres et profiter de la fraîcheur d’une piscine naturelle pour déjeuner.
Retour au refugio de Mamangua dans l’après midi. Fin de journée libre, option farniente olympique en hamac de compétition.
Tout compris (déjeuner pique nique). Nuit en chalet.

Jour optionnel :Ascension Pic de Mamangua

Randonnée - 2h30 de marche effective – 440 m dénivelé – intensité forte
Nous traversons le fjord en canoë pour nous rendre à Cruzeiro, paisible petit bourg de pêcheurs sur les berges du Saco.
Nous voilà exactement au pied du pic de Mamangua, aussi appelé « pain de sucre de Mamangua », qui culmine à 440 mètres. Ascension d’une heure environ pour rejoindre le sommet, d’où l’on jouit d’un point de vue panoramique exceptionnel sur le saco de Mamangua. Nous prendrons le temps de profiter du paysage avant de redescendre, par le même itinéraire, jusqu’à la plage pour un bain mérité.
Retour en canoë au chalet, fin de journée libre.
Tout compris (déjeuner pique nique). Nuit en chalet.

Jour 2 : MAMANGUA - PARATY EN BATEAU / service privé

Nous embarquons le matin à bord d’un bateau de pêcheur aménagé pour la balade (banquettes et coussins, glacière). Retour vers Paraty, d’île en île, de plage en plage.
Arrêts prévus sur différents sites propices à la baignade ou à la plongée au milieu d’une myriade de poissons (masque et tuba fournis) : ilha Comprida, saco da Velha, praia Vermelha ... Nous arrivons à Paraty vers 16:00 / 17:00.
Repas non compris. Nuit en pousada.


Contact : contact@terra-cordillera.com       Préparez votre voyage : Liens - Plan du Site - Départs groupés - Départs garantis
© Terra Cordillera 2014