Le trek des tropeiros,

 

  • Trek
  • 5 à 6 jours
  • Toute l’année
  • Brésil
  • Détails

 

 

 

Avant le départ …

La chaîne montagneuse de la Serra da Bocaina sépare la fertile vallée de Paraiba et le littoral de la Costa Verde, deux mondes différents tant par leur activité humaine que par leurs écosystèmes.
Le massif est l’un des plus imposants du Brésil, avec des sommets culminant à plus de 2.000 mètres d’altitude. La nature, exubérante, est parfaitement préservée, tout comme le mode de vie rural des habitants.
Peu connue, mal desservie, guère fréquentée, la Serra da Bocaina et son immense parc naturel de 110.000 hectares méritent pourtant que l’on s’y arrête.
D’une part en raison des larges possibilités de randonnée qu’elle offre. De vraies trekkings pour marcheurs entraînés et n’ayant pas peur des nombreux dénivelés à avaler pour couvrir la distance entre São José do Barreiro et la côte atlantique.

JPEG - 28.7 ko

La Serra Da Bocaina, Théâtre d’une page majeure de l’histoire du Brésil

D’autre part parce qu’elle fut le cadre de l’une des pages majeures de l’histoire du Brésil : le cycle de l’or du Minas Gerais.
Lorsque les gisements d’Ouro Preto ou de Diamantina furent découverts, la route officielle conduisant les convois d’or, de diamants et d’émeraudes depuis les hautes vallées jusqu’à l’océan débouchait à Paraty, principal port commercial de la région.
Après des semaines d’effort, les « tropeiros » parvenaient à bon port, leur cargaison étant au passage lourdement contrôlée et taxée par les percepteurs du roi.
Seul moyen de s’affranchir de cette pression fiscale, des itinéraires de contrebande virent le jour, dont celui que nous empruntons durant cette randonnée.
Rude époque ou les contrebandiers préféraient affronter les redoutables indiens guaianas que les agents de la couronne ...
Une époque où la Serra da Bocaina, en raison de son difficile accès, constituait un refuge pour les esclaves fugitifs. Ils y fondèrent des « quilombos », communautés dissimulées au plus profond de la forêt, toujours sous la menace d’expéditions punitives.
Au fur et à mesure de la progression sur les pavés de la route de l’or, au rythme des mules qui transportent nos sacs à dos et des caravaniers portant bottes de cuir et chapeau en feutre, on devine et comprend une partie de l’histoire tourmentée de ce pays continent. Une histoire qui a façonné le visage et les mentalités du Brésil contemporain.

Trek de 5 à 6 jours

Jour 1 : RIO DE JANEIRO – BANANAL – SÃO JOSE DO BARREIRO

A 9:00, départ de Rio de Janeiro en transport privé avec notre guide francophone. Après une heure de route, nous parvenons au village colonial de Bananal. Nous pourrons visiter l’une des exploitations de café de la région avant d’arpenter en liberté les ruelles du village.
Puis l’itinéraire nous mène sur les routes sinueuses de l’arrière-pays carioca. Rapidement, l’air se rafraîchit, l’environnement se fait plus montagneux.
Nous rejoignons dans l’après midi le village de São José do Barreiro, au charme intact.
Repas non compris. Nuit en pousada.

Jour 2 : SÃO JOSE DO BARREIRO – SERRA DA BOCAINA – RECANTO DA FLORESTA

Randonnée - 6h de marche effective – 850 m dénivelé – intensité forte
Pour notre première journée de trek, nous nous attaquons depuis São Jose do Barreiro aux contreforts de la Serra da Bocaina. Nous traversons de vastes pâturages, croisons des troupeaux de bovins, longeons des plantations diverses (café, agrumes …), et profitons de très beaux points de vue sur les environs.
Au fur et à mesure de notre ascension la végétation change, passant du tropical à l’alpestre, avec notamment la présence d’araucarias, résineux typiques de la région.
En fin d’après midi, nous atteignons notre étape du jour, une pousada aux allures de pension familiale, confortable et accueillante, en bordure du parc national.
Tout compris (déjeuner pique nique). Nuit en pousada.
Option : rejoindre les plateaux en 4x4 par une piste carrossable, nous consulter.

Jour optionnel : RECANTO DA FLORESTA - PICO TIRA CHAPEU

Randonnée – 6h de marche effective – 600 m dénivelé – intensité moyenne
L’itinéraire du jour consiste en une boucle. Nous partons le matin en direction du Pico Tira Chapeu (littéralement, le pic « enlève chapeau », en raison des vents violents qui y soufflent à certaines périodes de l’année).
Le sentier emprunte tour à tour le fond d’une vallée à la végétation touffue, avant de s’élever sur les pentes du pic, recouvertes d’herbe rase.
Nous arrivons au sommet, point culminant du parc à 2200 mètres d’altitude, pour l’heure du déjeuner.
Confortablement installés sur une énorme pierre, nous découvrons un large panorama sur les alentours. De notre promontoire, on distingue la baie d’Ilha Grande et les différents massifs qui se succèdent, depuis l’océan vers les terres, plaçant leurs sommets toujours plus haut.
D’abord la serra do mar, qui surplombe l’Atlantique à faible altitude. Puis, comme une rèplique de cette chaîne côtière, le massif de la Bocaina dans lequel nous nous trouvons et qui nous entoure.
Enfin les premiers reliefs du parc d’Itatiaia qui chatouillent les nuages à l’intérieur des terres.
L’après midi, nous rentrons à la pousada par un itinéraire différent de celui emprunté à l’aller.
Tout compris (déjeuner pique nique). Nuit en pousada.

Jour 3 : RECANTO DA FLORESTA – CASA PINTADA

Randonnée – 6h de marche effective – 400 m dénivelé – intensité moyenne
Nous pénétrons dans le parc national. Nous évoluons sur le haut plateau de la Serra da Bocaina, souvent au-dessus des 1500 mètres d’altitude. La randonnée est entrecoupée de nombreux arrêts aux cascades qui se succèdent le long du chemin, propices au repos et à la baignade, et souvent de taille considérable. Mais avant tout splendides !
Après la chute de São Isidro, on rejoint au milieu de la forêt d’épineux la chute do Paredão, la cascade de cachoeirinha, le « puits dos Marrecos » et enfin, la cascade dos Posses. Sous l’œil immobile des sommets de la Bocaina, le Pico Tira Chapéu, le Pico do Gavião et le Morro de Boa Vista … L’étape du jour est la « casa pintada », petite ferme à l’extrémité de la piste.
Tout compris (déjeuner pique nique). Nuit chez l’habitant (confort sommaire).

Jour 4 : CASA PINTADA – CAMPOS ALTOS

Randonnée – 4 à 5h de marche effective – 250 m dénivelé – intensité moyenne
Pour les prochains jours, nous renouons avec l’ambiance des tropeiros. Nos sacs sont désormais transportés par des mules (au lieu d’être acheminés par pick-up). La piste poussiéreuse est remplacée par un étroit sentier qui s’enfonce peu à peu dans la Mata Atlantica. On rencontre encore, ici et là, de minuscules hameaux de paysans.
Puis tout d’un coup, nous progressons le long de sentiers pavés, datant de l’époque coloniale.
Arrivés à destination (une ferme de quelques bâtiments où nous serons accueillis chez l’habitant), nous posons nos sacs pour découvrir l’imposante cascade de Veados, merveille naturelle de la région.
Tout compris (déjeuner pique nique). Nuit chez l’habitant (confort sommaire).

Jour 5 : CAMPOS ALTOS – PEREQUE – PARATY OU RIO

Randonnée – 4 à 5h de marche effective – 100 % descente – intensité faible
Pour ce dernier jour de notre randonnée, nous descendons vers le littoral et foulons une grande partie de la journée les pavés de la route de l’or.
Une fois dépassé de larges pâturages (vues dégagées sur la région), nous nous enfonçons dans la végétation dense, exubérante, typique de la Mata Atlantica. En quelques dizaines de minutes, l’atmosphère se fait plus humide, plus chaude. Nous traversons plusieurs cours d’eau ruisselant en direction de la mer, à gué ou sur des ponts de fortune. Ces derniers, étroits mais solides, mouvants mais sûrs, confèrent à ce trek un goût d’aventure qui ne quitte pas le randonneur jusqu’au littoral.
Un transport privé nous attend au bout de la route pour nous conduire vers Paraty.
Déjeuner pique nique compris. Dîner libre. Nuit en pousada.
Option : transfert à Angra dos Reis (point d’embarquement pour Ilha Grande) ou Rio à la fin de la randonnée, nous consulter.

Pour ceux qui en veulent plus… Programme exploration

Il existe une possibilité d’extension plus exigeante : rejoindre le sentier de l’or « officiel » (celui-ci est le sentier de contrebande) et Paraty à pied.
Jour 5 : de la casa Estelina, on rejoint la pousada Macelo (5 heures de marche)
Jour 6 : Pousada Macelo – Campos de Cunha
Jour 7 : Campos de Cunha – Pico da Macela (vue unique sur la baie de Paraty, à 2000 m. d’alt. !) – et descente via la trilha de ouro (moins bien conservée que l’autre mais bien visible) jusqu’à la fazenda Murycana, de laquelle on rejoint facilement Paraty, quelques kilomètres plus bas.

Contact : contact@terra-cordillera.com       Préparez votre voyage : Liens - Plan du Site - Départs groupés - Départs garantis
© Terra Cordillera 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici