Les parcs nationaux

 

  • 2 jours
  • Toute l’année
  • Bresil

 

 

 

Le Nord du Brésil est, pour la plupart des voyageurs, synonyme de plages merveilleuses et de chaleur équatoriale. C’est évidemment vrai, mais ce n’est pas tout ...
A quelques kilomètres de Fortaleza, Jericoacoara ou Camocim, à l’intérieur des terres, s’élèvent deux massifs montagneux qui abritent les parcs nationaux Sete Cidades et Ubajara.
Dans un contraste radical avec les plages assommées de soleil du littoral, ces parcs offrent une alternative de fraîcheur et de verdure, ce qui en fait une destination originale pour le visiteur souhaitant expérimenter une découverte complète du Brésil, hors sentiers battus. L’existence de ces havres verdoyants reste confidentielle, et il faut passer les reliefs qui bordent le littoral pour découvrir ces terres hautes, véritables oasis de nature au coeur du sertao aride.

Le parc d’Ubajara, écrin de verdure

Ubajara est une petite cordillère du Ceará aux paysages verdoyants (risquons là une comparaison avec le massif central) et offrant des vues magnifiques sur les plaines en contrebas (dénivelé de 500 m).
Le climat y est doux, les vallées et les forêts à la végétation exubérante sont parcourues de rivières et de chutes d’eaux (certaines atteignent 60 mètres de hauteur).
La région regorge de grottes et peintures rupestres, le parc national d’Ubajara garantit d’excellentes surprises…

Le parc de Sete Cidades, une géologie délirante

A 110 km de là, éloigné de tout, le parc national de Sete Cidades (littéralement : 7 cités) s’élève lui aussi dans un drôle de décor. Le principal attrait de ce parc sont les impressionnantes formations rocheuses, semblables de loin à des villes, qui lui ont donné son nom.
L’exotisme de ces monuments géologiques laisse libre cours à l’imagination. Quelques-uns sont d’une incroyable ressemblance avec des animaux, telles les pierres de l’éléphant, de la tortue, tandis que d’autres rappellent des formes humaines, telle la tête de l’Empereur Dom Pedro ou la pierre des Rois Mages.
Sur quelques rochers imposants s’ajoutent de pittoresques inscriptions rupestres.
Le parc est envoûté de maintes légendes et mystères tel celui du trou de solstice. Doté d’une bonne structure d’accueil et d’une multitude de lieux propices à la baignade (chutes d’eau et piscines naturelles) le parc offre une belle option de détour… à combiner idéalement avec le parc d’Ubajara.

Découverte des parcs d’Ubajara & Sete Cidades

La visite des deux parcs nationaux se programme idéalement au cours d’un itinéraire sur le littoral entre São Luis et Fortaleza.
On accède à Ubajara et Sete Cidades aussi bien depuis Fortaleza, que depuis Jericoacoara, Parnaíba ou Camocim, et les combinaisons sont nombreuses.

Voici un exemple de programme de deux jours au départ de Parnaíba.

Jour 1 : PARNAÍBA - PARC NATIONAL DE SETE CIDADES – PARC NATIONAL D’UBAJARA

Départ à 9:00 avec notre guide francophone en véhicule privé pour l’intérieur des terres. Après 2h à 2h30 de route vers le sud, nous pénétrons dans le Parc National de Sete Cidades, à cheval entre la caatinga (zone aride caractérisée par une végétation rase composée principalement de cactus et d’arbustes épineux) et le cerrado (zone semi aride, plus dense, composée de grands bosquets).
Nous prenons le temps de déambuler dans le parc, à la découverte de sa principale attraction, sept groupes de formations rocheuses, les cités (cidades) aux contours étranges et inventifs.
Avant de quitter le parc, possibilité de baignade dans une cascade délicieusement fraîche.
Nous reprenons la route dans l’après-midi vers le parc d’Ubajara, à deux heures de trajet.
Repas non compris. Nuit en bungalow, au cœur de la forêt.

Jour 2 : PARC NATIONAL D’UBAJARA – CAMOCIM …

La grotte d’Ubajara est le principal centre d’intérêt du parc. Longue de 1120 mètres, elle est divisée en 15 chambres qui abritent de superbes stalactites et stalagmites, formations minérales aux spectaculaires effets colorés.
Randonnée à pied dans les alentours pour un plein de nature, de cascade en sous bois.
En milieu de journée nous reprenons la route pour un transfert de deux heures vers le littoral. Arrivée au petit village de pêcheurs de Camocim en milieu d’après midi.
Tandis que les hommes luttent contre les vents et les vagues sur les fragiles et instables jangadas (les embarcations typiques du Nordeste brésilien), les femmes, sur le rivage, brodent patiemment la dentelle qui a fait la renommée de la région et dont la technique si particulière est toujours transmise à travers les générations.
On pourra ensuite soit dormir à Camocim, soit rejoindre dans la même journée Jericoacoara ou Fortaleza.

Option : RANDONNEE DANS LE PARC NATIONAL D’UBAJARA
Journée supplémentaire de randonnée dans la nature environnante d’Ubajara.
Repas non compris. Nuit en bungalow, au cœur de la forêt..


Contact : contact@terra-cordillera.com       Préparez votre voyage : Liens - Plan du Site - Départs groupés - Départs garantis
© Terra Cordillera 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici