Informations pratiques -

Quelle est la meilleure saison pour visiter le Costa Rica ?

Au Costa Rica, on distingue deux saisons : la saison sèche s’étend de janvier à avril et la saison des pluies, dite « saison verte », de mai à décembre (avec une diminution des précipitations de juillet à septembre).

Saison sèche : La période sèche est synonyme de soleil et de plage, certes, mais aussi de haute fréquentation touristique : les Costariciens, ainsi que les Nord-Américains sont les premiers voyageurs dans ce tout petit pays. Il est donc parfois préférable d’éviter ces pics d’affluence, à savoir décembre-janvier et en avril, la Semaine Sainte. A ces périodes, les destinations touristiques -et principalement la cote pacifique- sont prises d’assaut. Les hôtels et restaurants affichent complet, les plages et réserves naturelles sont bondées ... Par ailleurs les prix connaissent une forte augmentation, et les hôtels fonctionnent sur le système du "paquet touristique", un forfait d’un nombre minimum (et incompressible) de nuits, le tarif de chaque nuit est supérieur au tarif moyen le reste de l’année.

Saison des Pluies : en revanche, pendant les pluies, vous serez moins nombreux à parcourir les sentiers des nombreux parcs naturels, et c’est également à cette période de l’année que vous pourrez assister à la ponte des tortues luth dans les Caraibes, observer le Quetzal dans les forets nuageuses ou encore apercevoir les baleines à bosse en migration dans l’océan Pacifique… A noter que les pluies durent rarement toute la journée : les matinées sont généralement ensoleillées et de grosses averses (2 à 3 heures) se produisent en milieu d’après-midi, avant le retour du soleil. Il pleut souvent, c’est indéniable, c’est ce qui fait la biodiversité et la richesse de cette partie du monde et la plupart des voyageurs viennent découvrir au Costa Rica une faune et une flore exubérante.

Meilleure saison : Vous l’aurez compris, le Costa Rica se visite avec plaisir toute l’année. Nous recommandons particulièrement de voyager entre mai et septembre, voir octobre, pour profiter pleinement du pays entre soleil et averses tropicales.

Décalage horaire

Le Costa Rica est à -6h GMT, ce qui correspond à moins 8 heures en été, et moins 7 heures en hiver par rapport à la France métropolitaine. Il y a une heure de décalage avec le Panama. .

Formalités administratives et Adresses utiles

Entrée : pour se rendre au Costa Rica il suffit d’être muni d’un passeport valable plus de 6 mois à partir de la date d’entrée dans le pays. La plupart des pays francophones (France, Belgique, Suisse et Canada) n’ont pas besoin de visa pour un séjour ne dépassant pas 90 jours. Il faut néanmoins etre en possesion d’un billet de retour ou de continuation.

Sortie : prévoir 30 USD en espèces pour régler la taxe de sortie à l’aéroport.

Assurance : Si vous réglez votre billet d’avion avec une carte bleue type visa ou Mastercard, vous êtes couvert par une assurance assistance rapatriement pendant toute la durée de votre séjour. Il est possible de souscrire en complément une assurance annulation et rapatriement.

Adresses utiles : préparez votre voyage grâce au site spécialisé ABC LATINA.

Argent - Change - Banques - Pourboires

La monnaie nationale est le Colón (pluriel colones). Vous pourrez convertir dans la capitale pratiquement n’importe quelle monnaie. Les cartes de crédit internationales (MasterCard, American Express, Visa) sont acceptées un peu partout dans le pays. Des retraits peuvent être effectués dans des distributeurs automatiques. Évitez les coupures de 50 et 100 $US, trop souvent contrefaites. La plupart des restaurants ajoutent 15% de taxe et 10% de service à leur note. Dans les hôtels, le bagagiste et la femme de chambre s’attendent à un pourboire de 0,50 euros environ.

Santé - Vaccins - Hygiène

Vaccins : Pas de vaccin obligatoire pour entrer au Costa Rica mais le vaccin contre la fièvre jaune est recommandé. Il est également conseillé de faire les rappels de vaccins (Hépatites A & B, Tétanos et Polio). Pour toute information complémentaire consultez le service vaccination de l’Institut Pasteur

Hygiène : Le pays est relativement sûr au niveau de l’hygiène. L’eau est potable dans les grandes villes (pas dans les campagnes).

Moustiques : la protection contre les moustiques vous protègera contre d’autres affections transmises par les piqûres d’insectes, en particulier contre la dengue, présente et en extension dans toute l’Amérique Centrale.

Alimentation : Les risques alimentaires sont les mêmes que partout, en dehors des grands hôtels des villes et des stations balnéaires.Respectez les règles habituelles : lavage fréquent des mains, aliments cuits et chauds, boissons capsulées.

Soleil & chaleur : Sur la côte pacifique et sur la cote Atlantique, pensez à vous protéger du soleil (lunettes, crème, chapeau) et à vous hydrater

Pharmacie personnelle : voir notre rubrique Equipement à prévoir

Sécurité

Nous suggérons de souscrire à une assurance assistance rapatriement. Dans le cas où vous avez payé votre billet d’avion avec votre carte Visa, vous êtes actuellement assurés de fait - vous pouvez vous renseigner à ce sujet auprès de votre banque. Sans vouloir nier tout risque en ce domaine, le Costa Rica est un pays assez sûr. Le Costa Rica ne présente donc pas de danger particulier pour les voyageurs qui prennent un minimum de précautions et qui font preuve de bon sens.

Nous recommandons : - de proscrire les signes extérieurs de richesse, - de voyager "compact", - de ne pas laisser vos sacs et appareils photos sans surveillance, - d’utiliser les coffres dans les hôtels quand il y en a, - d’emporter avec vous une photocopie de vos documents (passeport, permis de conduire …),

Votre sécurité est notre priorité. Certaines activités (rafting, randonnées, tyrolienne, rappel, bicyclette …) peuvent présenter des risques dont chaque participant doit avoir conscience. Avant la pratique de toute activité, vous recevrez des consignes de sécurité. Vous compterez par ailleurs sur des équipements de qualité et complets.

Téléphone - Internet - Electricité

Téléphone : nous vous conseillons de contacter directement votre opérateur téléphonique pour des renseignements précis sur la couverture qu’il propose au Costa Rica.

Internet : Vous trouverez assez facilement des cybercafés à San José ainsi que dans le reste du pays, et de nombreux hôtels proposent un service haut débit

Electricité : Le courant est de 110 volts– 60 hertz. Il est donc nécessaire de se munir de prise avec fiches plates américaines (adaptateur et transformateur).

Confort du voyage

Certains de nos circuits (randonnées, séjour dans les communautés rurales…) nécessitent parfois que l’on s’accommode de la rusticité et de l’imprévu liés aux conditions locales. Ils n’impliquent pas d’exploits sportifs mais exigent seulement une bonne condition physique et des capacités d’adaptation. Dans tous les cas, le confort reste l’une de nos priorités dans le choix des hôtels ou dans celui des sites pour les bivouacs sous tente. Lorsque nous précisons « confort sommaire » pour certaines nuits, il s’agit en général de logements chez l’habitant (ou en refuge) dont le sol peut être en terre ou en béton, et dans lesquels sont proposés des dortoirs collectifs équipés de lits sommaires (sommier + matelas + couvertures). On trouvera plus rarement des douches et l’électricité à toute heure. Sachez toutefois que nos équipes de terrain (habitants, propriétaires de refuge) seront à votre disposition pour vous loger dans les meilleures conditions.

Bagages

Attention, les franchises de bagages sur les compagnies aériennes locales sont moins importantes qu’en Europe (15 kgs en soute, 5 kgs en cabine). Nous consulter pour les tarifs d’excédents.

Location de voitures

L’âge minimum requis est de 25 ans. Vous devrez présenter à la location ainsi qu’à chaque contrôle un document d’identité ainsi que votre permis de conduire. L’état des routes au Costa Rica est globalement bon, surtout en saison sèche.

Respect des populations locales et de la nature

Culture : Apprenez quelques mots d’Espagnol pour pouvoir communiquer avec les habitants. Demander avant de photographier Ne pas donner de l’argent, surtout aux enfants. Achetez directement vos souvenirs aux artisans. Évitez les grands centres de vente où la majorité des profits ne retourneront pas aux artisans. Certains individus seront prêts à vendre des objets sacrés ou faits avec des matériaux rares. N’encouragez pas cette pratique.

Nature : L’équilibre écologique de certaines régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de tous (ne pas toucher, ni nourrir les animaux, meme si certains guides locaux n’hésitent pas à le fairet…) Rapportez vos déchets et jetez-les dans les endroits appropriés, plusieurs régions du monde n’ont pas les installations adéquates pour gérer les déchets.

Esprit du voyage

Les imprévus (retards d’avion / train, pannes, etc...) sont toujours possibles et font partie du voyage. Il est susceptible d’être modifié, sur décision de l’agence ou des lodges/guides et en fonction du climat, des conditions de navigation et des impératifs des communautés locales entre autres. Pour des raisons d’organisation et de respect de l’environnement et d’économie d’énergie dans les régions les plus reculées, certaines activités et transferts peuvent être organisés en service regroupé (excursions en bateau, repas à heures fixes…).

Excursions et activités en service regroupé

Les excursions et activités proposées en service regroupé sont en général garanties à partir de 2 participants (parfois à partir de 4 ou 6 participants). Dans le cas où l’activité ne soit pas confirmée, faute de participants, nous pourrons : - vous inviter à payer un supplément pour garantir l’excursion, avec le guide pour vous seuls ; - ou vous proposer une activité équivalente en remplacement ; - ou procéder au remboursement de l’activité. Dans tous les cas, nous pouvons proposer l’excursion en service privé, avec le guide pour vous seul, avec un supplément.

Repas et boissons

L’eau est potable dans tous le pays. Vous pouvez néanmoins préferer de l’eau minérale que vous trouverez partout. L’alcool national est le guaro fabriqué à partir de la canne à sucre. On fabrique aussi du rhum et quelques bières, boisson favorite des Ticos. Le café costaricain délicieux et très varié est évidemment incontournable. Le plat national est le casado, un plat complet qui se composte : d’une salade de crudités, du riz, des haricots et de la viande ou du poisson. De manière générale, les mets costaricains sont peu épicés.

Achats et souvenirs

Des poteries en céramique, des objets en bois, des reproductions de pièces précolombiennes. Mais encore, les disques de musiques (salsa, merenge, manbo ou traditionnelles).Du café, de la liqueur de café… voilà quelques-unes des nombreuses idées de cadeaux.


Contact : contact@terra-cordillera.com       Préparez votre voyage : Liens - Plan du Site - Départs groupés - Départs garantis
© Terra Cordillera 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici