El

Le Misti, 5 822 mètres d’altitude, est un volcan situé à seulement 17 km au Nord-Est du centre ville d’Arequipa, au Pérou.

Arequipa s’est étendue au cours des dernières années de manière démesurée en direction du volcan, avec de nouveaux quartiers qui se sont construits à moins de 13 km du sommet.
Une caractéristique tout à fait stupéfiante est le dénivelé qui existe entre le sommet du volcan (5822 mètres) et le centre ville (2 300 mètres). Au cas où une éruption surviendrait, émettant une violente nuée ardente, ces 3 500 mètres de dénivelé qui séparent le sommet du volcan du centre ville, seraient un des paramètres déterminants qui influenceront l’énergie et l’étendue des produits qui s’épancheront sur les flancs du Misti.

Les études géologiques réalisées sur ce volcan ont montré qu’il possède deux cycles de récurrence : les éruptions pliniennes (les plus violentes) reviennent tous les 2000 ans et les éruptions d’une moindre intensité tous les 500 ans environ. La dernière éruption plinienne du Misti s’est produite il y a environ 2000 ans. Cet intervalle de temps est donc très préoccupant. Le Misti a également connu en 1454 une activité explosive notable qui couvrit la zone d’Arequipa sous 1 cm de cendre.

Plus récemment, le Misti a manifesté d’importantes crises fumeroliennes visibles depuis la ville d’Arequipa, en 1985 et en 2001, montrant bien ainsi la persistance de son activité et la menace potentielle qu’il fait peser sur la ville d’Arequipa.

VOLCAN MISTI - 5825 m

Ce volcan, d’une forme conique quasiment parfaite, domine la ville blanche d’Arequipa de près de 3500 mètres de dénivelé. C’est d’ailleurs lui qui fournit les pierres blanches nécessaires à la construction des édifices coloniaux de la ville. En 1998, des archéologues mirent en évidence un ancien temple inca sur ses flancs. On y découvrit six momies, des céramiques et des objets en or et en argent. L’ascension est longue et pénible en raison des pierres volcaniques. Le sommet se mérite mais ne décevra pas. Du cratère en activité, on distingue nettement les volcans voisins, le Chachani, le Pichu Picchu et l’Ubinas, sans toutefois parvenir à détourner le regard des lumières d’une des plus belles villes coloniales du Pérou.

Info technique :

Facile 2 jours Période : toute l’année. De novembre à début mars, vous aurez le plus souvent besoin de crampons. En période sèche, ils ne sont parfois pas utiles.

Voie Zarate :

Rejoignez en 4x4 le site de Los Pastores (3300 m, 15 km d’Arequipa). Là débute l’ascension vers le Nid des Aigles (4700 m alt., 5h), par le sentier qui se trouve sur la gauche. Lacets serrés et pente raide s’alternent de portions plus douces. Rapidement (1h30), la marche devient pénible car vous vous enfoncez de plus en plus dans les cendres. Le premier lieu de bivouac possible se trouve à 4550 mètres d’altitude. Préférez poursuivre jusqu’au bloc rocheux, 150 mètres plus haut, nommé bivouac du Nid des Aigles. Pour la deuxième partie de l’ascension, le lendemain, préférez un départ très tôt. Plus vous traînez, plus le vent vous posera des problèmes. Après le bivouac, partez sur la droite et poursuivez l’ascension dans les cendres volcaniques… jusqu’au sommet. L’itinéraire de descente est le même.


Contact : contact@terra-cordillera.com       Préparez votre voyage : Liens - Plan du Site - Départs groupés - Départs garantis
© Terra Cordillera 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici