REGION

C’est par l’Araucanie que commence ce voyage, et plus précisément par Temuco, la capitale de la région, à 700 kms de Santiago. Les autres villes d’importance sont Valdivia et Osorno et, plus au sud, Puerto Montt qui marque le début de la Route Australe.
Lieux d’histoire et de culture, ces villes ont connu diverses influences à diverses époques, la prédominante étant la culture allemande, visible aujourd’hui dans l’architecture des maisons et dans le physique de ses habitants.
Territoire du peuple Mapuche, c’est ici que survivent les derniers Indiens ayant réussi à repousser l’envahisseur, jusqu’aux limites du fleuve Bio Bio.
Mais c’est avant tout une région dominée par les volcans de la cordillère des Andes, frontière naturelle avec l’Argentine et par d’innombrables lacs. Cette région offre au voyageur une richesse naturelle, où vous pourrez pratiquer des activités aussi diverses qu’une ascension de volcan, la pêche à la truite, des ballades à cheval, du ski, du rafting ou encore des baignades en eaux thermales ou dans les eux fraiches des lacs.
Région méconnue des trekkeurs occidentaux (en raison de sa ressemblance aux paysages Suisses sauce chilienne avec un peu de fruits de mer ?), elle offre pourtant de de nombreux itinéraires hors sentiers battus. Nois aimons particulièrement le trek des jésuites (mal nommé car la région fait plus penser à une région de trappeurs du bout du monde) dans une région qui permit à Pablo Neruda de fuir la dictature chilienne et de "passer" en Argentine.
Bien sur, difficile aussi de ne pas se laisser tenter par les sentiers quasi vierge de l’île de Chiloe, toute proche, à l’histoire particulière.
Les villages de Pucon, Puerto Varas ou Frutillar sont des invitations à la détente, petites stations balnéaires en bordure de lac, où l’on pourra passer une soirée au casino après un bon trek qui n’a rien à envier aux difficultés alpines..
La traversée des lacs jusqu’à Bariloche en Argentine est une excellente manière de traverser la frontière à ce niveau du voyage.

Quelques uns des parcs nationaux de cette région :
- Llullaillaco
- Huerquehue
- Villarrica
- Nahuelbuta
- Tolhuaca
- Conguillio
- Puyehue
- Vicente Perez Rosales
- Chiloe

Idéalement, on poursuivra le voyage par la route australe qui débute à la frontière sud de la région des lacs. Au bout de la route mythique, la Patagonie, le parc Torres del Paine, le Fitz Roy, le Cerro Torre, le Perito Moreno... bref, vous êtes pas rentrés à la maison...

LA ROUTE AUSTRALE

La Route Australe au Chili est la parallèle à la Route 40 en Argentine et la continuation de la Panaméricaine qui relie l’Alaska à la Terre de Feu. Mais c’est une route unique, à peine construite depuis 20 ans, entre fjords et glaciers, mer et foret, quand l’expression « nature à l’état pur » prend tout son sens.
Le nom administratif de cette région est Aisén, c’est la région la moins peuplée et peut-être la plus belle du Chili, elle s’étend de Puerto Montt à Villa O’higgins.
Au nord, le Parc Pumalín est le plus grand parc privé du monde, 320 000 hectares transformés en réserve naturelle. L’entrée principale du parc devra être modifiée puisque le volcan Chaiten a recouvert de cendres une bonne partie de la région.
Sur le chemin on suit le cours de la rivière Futaleufú, mondialement réputée pour la pratique du kayak et rafting. Des centres thermaux ponctuent aussi cette route pour varier les plaisirs, le plus connu est celui de Puyuhuapi. C’est également le paradis de la pêche sportive et une zone intense d’élevage de saumons.
Un grand nombre de villages semblent arrêtés dans le temps mais il y a aussi une grande ville sur la route, c’est Coyhaique, capitale de la région. Son port attenant Puerto Chacabuco est le point de départ des excursions vers la laguna San Rafael.
Plus au sud, c’est la splendeur du lac General Carrera qui vous surprendra, une nature exubérante à chaque détour de route contrastée par des zones de bosque muerto (foret morte) dues à un immense incendie qui ravagea la région il y a trente ans. Pour finaliser ce voyage, vous pourrez emprunter une barcasse entre Cochrane ou Villa O´higgins, point le plus austral de cette route… il vous faudra alors passer en Argentine ou remonter prendre un bateau ou un avion pour continuer votre voyage.

ILE CHILOE

Chiloé est située au sud-ouest du continent américain, c’est l’ile la plus grande d’Amérique du Sud. L’archipel est constitué de 40 petites îles et l’île principale à laquelle on accède depuis le continent en traversant le canal de Chacao en ferry.
Les immanquables de Chiloé sont ses maisons sur pilotis à Castro, ses églises et ses chapelles, un des ensembles architecturaux les plus importants du Chili, classé patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco. Coté nature il y a le parc national Chiloé au sud, un des moins connus du Chili et la réserve de pingouins à Puñihuil, près d´Ancud au nord. Chiloé possède une tradition culturelle surprenante et vous aurez peut-être l’occasion de participer à des fêtes du folklore chilote. Essayez l´excellente variété de fruits de mer que cette partie du monde vous offre, nous vous recommandons spécialement de goûter le « Curanto », plat typique de Chiloé à base de pommes de terre, viande, farine de maïs et crustacés.
Le Chili compte 5 sites classés Patrimoine mondial par l´Unesco dont les les Églises de Chiloé (depuis 2000)
Au final, Chiloe est un archipel dont la vie insulaire donne un avant-goût de l’aventure du grand sud. Son isolement historique a permit à Chiloé de préserver ses coutumes et l’authenticité de ses paysages. Paysages de bocages qui nous rappelle un peu la Normandie. Les maisons colorées et les églises de bois peint, héritage du passage des jésuites au XVIIIe siècle, caractérisent bien l’île.

LES VOLCANS ET LES SEISMES

Le territoire chilien est une des régions les plus sismiques de la planète. Le Chili fait partie de la fameuse « Ceinture de feu », zone de l´océan Pacifique où se rencontre les plaques de Nazca et Sud-américaines. Les mouvements de ces deux plaques provoquent les coutumiers tremblements de terre au Chili. Le 22 mai 1960, le sud du pays fut victime du tremblement de terre considéré comme étant le « top one » des séismes enregistrés sur la planète : 9.5 sur l’échelle de Richter. Ce mouvement tellurique fut si puissant que certaines montagnes s´écroulèrent, de nouveaux lacs apparurent et un tsunami traversa le Pacifique et provoqua des dégâts considérables jusqu´aux côtes hawaïennes, japonaises et philippines...
La collision des plaques de Nazca et sud-américaine donne naissance aussi à de très nombreux volcans : on en dénombre pas moins de 3000 dans les Andes chiliennes, du plus petit cône de cendre jusqu´aux gigantesques volcans aux cratères de plusieurs kilomètres de diamètres.
Cette chaîne volcanique est la plus longue du monde. Le Chili compte aussi 500 volcans considérés géologiquement actifs (15 % de la totalité des volcans actifs de la planète…), dont le volcan le plus haut de la planète : le « Ojos del salado » qui culmine à 6891 mètres.

Dans la région du centre et au Sud du pays :

- Osorno 2720 mètres d’altitude
- Llaima 3125 mètres d’altitude
- Villarrica 2840 mètres d’altitude


Contact : contact@terra-cordillera.com       Préparez votre voyage : Liens - Plan du Site - Départs groupés - Départs garantis
© Terra Cordillera 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici